• dimanche , 25 août 2019

10e édition de la journée du drapeau au Gabon : Ali Bongo grand absent

Ali Bongo lors de la 6e journée du drapeau.© D.R

Le programme officiel dévoilé ce mercredi par le Ministère de la Culture dans le cadre de la cérémonie consacrant la journée nationale du drapeau, commémorée le 9 août de chaque année, n’a pas prévu la présence d’Ali Bongo. Une première, après 9 éditions où à chaque fois le Chef de l’Etat a présidé les festivités marquant cet usage républicain.

De plus en plus en retrait depuis l’avènement de sa maladie le 24 octobre dernier à Ryad en Arabie saoudite, le Chef de l’Etat n’est plus apparu dans un rendez-vous à l’international, et encore moins dans les manifestations nationales grand public.

S’il apparait assez souvent à travers la télévision, recevant un président africain ou lors d’une virée inopinée en voiture dans les rues de Libreville, ou encore lors des audiences, manifestement triées sur le volet, car la société civile attend toujours l’aboutissement de nombreuses demandes d’audiences introduites à son cabinet, Ali Bongo dont l’aptitude à diriger suscite la controverse alimente le scepticisme ambiant par ces absences, même si ses partisans répète comme un mantra qu’il est aux commandes du pays.

Sans vouloir faire monter les extrêmes, le devoir citoyen d’honorer l’un des symboles de la République exige quasi impérativement la présence de tous, singulièrement celle des autorités du pays, au moment de lui manifester de la considération.

Le drapeau gabonais qui symbolise une construction particulière, porte en lui l’idéal d’identification d’un peuple. Cette promesse d’appartenance ne devrait être dévoyée d’où l’obligation de l’honorer, et le Gabon lui a d’ailleurs dédié une journée.

 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire