• lundi , 26 août 2019

Gabon : La Mairie de Libreville table sur un budget primitif de 27 milliards

Le maire de Libreville (micro), lors de l’ouverture des travaux de la première session du Conseil municipal, le 10 juillet 2019. © D.R

Le Conseil municipal de Libreville a ouvert ce mercredi à l’Hôtel de ville les travaux de sa première session consacrée à l’examen et à l’adoption du budget primitif pour l’exercice 2019. Un budget arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 27. 977.635.180 FCFA, en augmentation de 400 milliards par rapport à 2018. Il s’agit de la première séance sous l’ère Léandre Nzue, récemment élu maire de Libreville.

Intervenant dans un contexte économique et financier difficile, les prévisions de ce budget restent toutefois conformes aux axes qu’ambitionnent exécuter le Conseil municipal. Celui-ci prévoit entre autres d’assurer le règlement pérenne des salaires et des cotisations à la Caisse nationale des sécurités sociales (CNSS), la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS)…Il indique vouloir assurer en tout temps la propreté et l’assainissement de la commune de Libreville, de doter les Mairies d’arrondissement de moyens leur permettant d’assurer leurs missions de proximité.

« Cette situation appelle donc à davantage d’efforts dans la mobilisation des ressources propres de la Commune de Libreville d’une part, et à une maitrise accrue des dépenses d’autre part pour nous permettre de mener nos projets au service des Librevillois », a fait savoir Léandre Nzue, le maire de Libreville au moment d’ouvrir les travaux.

L’édile de la capitale entend bien ne pas trahir ses ambitions de « faire de Libreville une ville propre, belle, attrayante et prospère grâce à la mise en oeuvre de politiques publiques municipales dynamiques au service de nos concitoyens…», a-t-il soutenu.

Articles similaires

Laissez un commentaire