• dimanche , 20 octobre 2019

Gabon : Michel Menga et son parti désormais dans la majorité ?

Michel Menga du RHM (opposition) ce 18 septembre aux préparatifs de l’arrivée dans l’Estuaire de Brice Laccruche Alihanga, directeur de cabinet politique d’Ali Bongo.© D.R

L’actuel ministre de l’Education nationale qui réclame la paternité du parti Rassemblement héritage et modernité (RHM-Opposition), après s’être mis à l’écart de ses anciens compagnons de lutte en entrant au Gouvernement, semble avoir clairement intégré la majorité républicaine et sociale pour l’émergence dont Ali Bongo est le chef de file.

C’est en tout cas ce que donne à croire sa participation ce mercredi à la Mairie de Libreville à la réunion préparant l’arrivée dans l’Estuaire du directeur de cabinet politique du patron du Parti démocratique gabonais (PDG-Pouvoir), actuellement en tournée dans le pays sur instruction d’Ali Bongo.

Le périple de Brice Laccruche Alihanga à travers les provinces, relevant du cadre strict de sa formation politique devrait ne faire appel qu’aux partis membres de la majorité, croit-on savoir. A ce titre, la présence de Michel Menga ne se justifie donc pas. L’opposant déclaré a manifestement retourné sa veste et dissout ses convictions, certainement pour exprimer plus de solidarité envers ses collègues du Gouvernement membres du PDG dans leur grande majorité.

Une incohérence évidente dans le fonctionnement des partis au sein d’une démocratie où « la majorité gouverne, l’opposition s’oppose ». Si d’aucuns s’accordent à dire que c’est dans la constance et la clarté que les partis bâtissent leur crédibilité, Michel Menga n’a visiblement pas de crédit à accorder à ces considérations. Sans convoquer le parti pour débattre de son positionnement, il a, d’autorité, entrainé sa formation politique au sein d’une famille au mode de gouvernance qu’il a longtemps combattu. Seuls ceux qui savent diront pourquoi.

Articles similaires

Laissez un commentaire