• dimanche , 25 août 2019

Gabon : Six ans de prison ferme pour Bertrand Zibi, ses avocats font appel

Image principale

Bertrand Zibi, condamné à 6 ans de prison ferme. © D.R

Alors que la relaxe semblait évidente pour ses avocats après le procès de leur client le 2 juillet dernier devant la Cour correctionnelle, c’est un contre-pied surprenant qu’on essuyé ce mardi 23 juillet à Libreville les conseils de Bertrand Zibi, l’ancien député du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) et proche de Jean Ping, emprisonné au lendemain d’échauffourées intervenus suite à l’annonce de l’élection controversée d’Ali Bongo en 2016.

Le Tribunal qui rendait sa décision a prononcé une peine de prison de six ans ferme. Une peine au rabais, si on considère les réquisitions du Ministère public qui avait suggéré 10 ans de prison et 250 mille francs CFA d’amende. Ses avocats ont décidé de faire appel de cette décision qui à leurs yeux ne semble pas motivée sur la base des faits.

Poursuivi pour « détention illégale d’armes à feu, non-assistance à personne en danger, instigation aux actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles et manifestation contre l’autorité de l’État », Bertrand Zibi n’en pas fini avec la justice après trois années déjà passées en prison.

S’il était poursuivi au final pour deux chefs d’accusation dont la détention illégale d’armes à feu, pour laquelle aucune correspondance n’existait entre l’arme présentée au procès et celui décrit dans le procès-verbal, le député qui avait courageusement démissionné du parti au pouvoir en face d’Ali Bongo a tout de même écopé jugée déraisonnable par ses proches.

 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire