• dimanche , 25 août 2019

Lutte contre la pêche illicite, non règlementée, non déclarée : La phase 4 de l’opération Albacore lancée

La photo de famille entre les membres de l’ONG Sea Shepherd te l’administration gabonaise. © L’Instantgabon.com

Le ministre en charge de la Pêche a officiellement lancé, ce mardi 30 juillet à Libreville, la phase 4 de l’opération Albacore. Une opération de surveillance maritime destinée entre autres à dissuader toute activité de pêche illicite, et à vérifier la conformité et la légalité des activités de pêches réalisées par les flottes étrangères.

C’est un protocole d’appui prévu pour durer quatre mois, signé en mai 2019 entre le Gabon et l’ONG Internationale Sea Shepherd, portant sur la mise à disposition par l’ONG de son navire le Bob Barker, qui traduit cette intervention en mer.

Avec une étendue maritime de 213 000 km2, plus de l’équivalent de la superficie habitée au sol de la population gabonaise, et avec 800 kilomètres de côte, l’indéniable ressource marine abondante dont regorge l’espace sous-marin gabonais constitue une niche de richesses susceptible de renforcer la diversification de l’économie.

 « Notre pays se voit vidé chaque année de 50 000 tonnes de Thon », a indiqué Biendi Maganga Moussavou qui juge l’enjeu davantage plus grand à travers ces chiffres. Seulement, l’impératif de gestion durable des ressources halieutiques traduisant la formulation d’une politique du Gabon bleu commande « qu’on exporte tout en préservant notre patrimoine pour les générations futures ». a indiqué le ministre, à la suite des propos du capitaine du Bob Barker qui s’est dit enchanté de renouveler ce protocole avec le Gabon, premier sur le continent à faire appel à son expertise.

Articles similaires

Laissez un commentaire