• lundi , 26 août 2019

Passage éclair de Nicole Asselé à la tête de la SGEPP

Ludwine Oyeni Amoni nommée à la place de Nicole Asselé 15 jours seulement après sa nomination.© Montage L’Instantgabon.com 

Débarquée de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) le 18 juillet dernier, après un bras de fer de trois mois avec les retraités qui réclamaient le retour à la mensualisation de leurs pensions retraite qu’elle avait choisi de payer chaque trimestre désormais, Nicole Asselé vient à nouveau d’être déchue de son poste de directeur général de la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP) ce 1er août au cours du Conseil des ministres.

Remplacée par Ludwine Oyeni Amoni, l’ancienne DG de BGFIBank Gabon, Nicole Asselé a tout juste eu le temps d’opérer la passation de service et s’en aller. Un coup de théâtre pour lequel les retraités doivent certainement s’attribuer le mérite, eux qui n’avaient pas cesser de proférer des « propos maléfiques » à l’endroit de l’ancienne DG de la CNSS.

Si aucun conflit au sein de l’entreprise n’explique son éviction prématurée, les spéculations sur les réseaux sociaux justifient ce qu’elles qualifient « d’humiliation » par son ardent désir de rencontrer le Chef de l’Etat aux côtés de ses pères et mères lors de leur sit-in devant la résidence privée d’Ali Bongo, au lendemain de son départ de la CNSS.

Sans point de chute cette fois, l’ancienne ministre et ex-puissante DG de la CNSS, va certainement faire l’expérience du chômage, à défaut de reprendre ses activités de médecine militaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire