• dimanche , 25 août 2019

Pénurie du pain : la faute à une carence de farine

La baguette de pain devenue rare chez les épiciers, à cause d’une pénurie de farine. © D.R

Depuis le lundi 15 juillet dernier, les Gabonais coutumiers à consommer du pain au petit déjeuner sont contraints de s’en passer, la denrée étant devenue rare chez les revendeurs du quartier. Ce manque proviendrait, semble-t-il, de la pénurie de farine, principal ingrédient à la préparation de la baguette de pain.

La conséquence logique de cette pénurie est l’augmentation du prix de la baguette chez les boulangers. Au lieu de la revendre au prix habituel de 105 ou 110 francs CFA, conséquence du prix actuel de 125 francs CFA, la fameuse baguette serait passée à 125 francs CFA chez le boulanger. Du coup, pour en tirer bénéfice, les épiciers de quartiers la revendent à leur tour à 150 francs désormais.

Alertée par cette hausse du prix de la baguette, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) a vite fait de réunir, ce 16 juillet à Libreville, les boulangers de la capitale pour leur signifier de conserver le prix habituel à la vente de cet aliment. Mais pour l’heure, les choses ne semblent toujours pas être rentrées dans l’ordre, puisque le pain manque toujours chez ces épiciers.

En attendant un retour à la normale, l’aliment probablement le plus consommé des Gabonais, oblige certains compatriotes à se le procurer auprès des boulangeries, pendant que d’autres attendent que les choses redeviennent à la normale.

EM

Articles similaires

Laissez un commentaire