• dimanche , 20 octobre 2019

Prophète Steeve Doukaga annonce son retour au Gabon ce 27 septembre

Steeve Doukaga, sera ce 27 septembre à Awendjé dans le 4e arrondissement. © D.R

Le président autoproclamé, en exil au Cameroun, annonce son retour au Gabon pour ce 27 septembre, dans l’optique d’une tournée prophétique et républicaine. Un retour de tous les risques, au regard des actions en perspectives qu’il compte menées. Au cours d’un Live diffusé via sa page Facebook ce 23 septembre, le prophète a dit savoir à quoi il s’expose.

« Le 27 septembre 2019 je serai à Libreville, au Rond-point d’Awendjé pour une sensibilisation sur le message que Dieu m’a donné. Ce message, vous le saurez une fois présent à Libreville. Vous savez que quand je le dis, je le fais parce que je ne mange pas les mouches », a indiqué steeve Doukaga.

Convaincu que les cris de détresse des Gabonais ont été entendu par Dieu, le prophète Steeve Doukaga assure qu’un vent de délivrance va parcourir le pays. Dans la mission qu’il dit avoir reçu de Dieu, il annonce une tournée à travers le pays où les 27 de chaque mois exclusivement il animera une rencontre en public dans chaque province. Pour cela il invite les Gabonais à venir lui poser des questions ce vendredi à 15 heures au Rond-point d’Awendjé, lieu de lancement de sa tournée.

Cette tournée prophétique et républicaine est libellée sur le thème national : « Stop à la framaçonnerie et à la Rose-croix, place dorénavant au Seigneur Jésus-Christ de Nasareth le vrai Dieu ». Pour le prophète, le Dieu créateur du ciel et de la terre doit s’imposer en République gabonaise. Les chrétiens sont donc interpelés pour une action prophétique commune afin que notre pays ne glisse pas dans la fracture et la déchirure.

Celui qui se définit comme le messager de libération de la République Gabonaise est formel : un dialogue inclusif doit être organisé.  Le peuple gabonais, dit-il, doit sortir du ridicule, doit sortir de la précarité et en même temps la Framaçonnerie doit cesser. « Le Gabon appartient à Dieu. Le Gabon est pour Dieu et les Gabonais sont les créatures de Dieu », a-t-il proclamé.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire