• dimanche , 20 octobre 2019

Shan’l en garde à vue

Pour des injures envers des agents de la Direction générale de recherche (DGR), escortant le procureur de la République lors d’un contrôle de routine dans les boites de nuit et snack bars du quartier Louis, l’artiste chanteuse auteure compositrice a été interpellée samedi et placée en garde en vue au Camp Roux, selon la version rapportée par le média en ligne Gabon média time, citant une source judiciaire.

D’après la même source, l’artiste révélée à l’international par son titre ‘’Tchizambengue’’, sorti en mai 2018, s’égayait au Sun Rise l’ancien Bomb’Afro, une boite de nuit bien connue des Librevillois. Elle se serait montrée discourtoise à l’égard des gendarmes alors que ceux-ci procédaient à la vérification d’identités des personnes présentes dans la boite de nuit, allant jusqu’à se prévaloir du pouvoir de les démettre de leurs fonctions. « Je suis une star planétaire. Je vais vous faire renvoyer de la DGR », aurait-elle menacé.

Une version que ses proches auraient vite démentie, confiant que les agents se seraient présentés en civil sans décliner au préalable leurs identités. Il s’en est suivi un échange verbale tendu avec l’artiste qui a donné lieu au final par son interpellation. Elle aurait été présentée ce lundi au procureur pour être fixée sur son sort.

 

 

 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire