• lundi , 26 août 2019

Soudan: Omar el Béchir désormais en prison

Coup dur pour les partisans du clan el-Béchir. Alors qu’il dirigeait le soudan depuis trois décennies, Omar el Béchir s’est vu éjecté du pouvoir.

Renversé par le conseil militaire dirigé par le général Abdel Fattah al-Buhrane, le 11 avril dernier, l’ex président soudanais Omar el Béchir âgé de 75 ans a été condamné par la justice soudanaise. Selon une source familiale le président déchu séjourne depuis la nuit dernière à la prison de « kober, à Khartoum ».

Pour rappel, l’ex président avait été accusé « de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et génocide au Darfour » par la Cour Pénale Internationale qui a émis plusieurs mandats d’arrêt contre lui.

La juridiction basée à La Haye (Pays-Bas) attend comme cela l’a été pour le cas de l’ex président de la cote d’ivoire Laurent Bagbo que soit extradé Omar el Béchir afin de débattre des griefs qui lui sont reprochés. Le conseil militaire n’entend pas s’exécuter.

Alors que le Conseil militaire a assuré que Omar el-Béchir ne sera pas livré à la Cour Pénale Internationale (CPI) en affirmant vendredi dernier qu’il refuserait d’extrader Omar el-Béchir, d’après le général Jalaluddin Sheikh, membre du conseil militaire « La décision d’extrader ou non Omar el Béchir vers la CPI sera prise par un gouvernement populaire élu et non par le Conseil Militaire » a-t-il indiqué lundi soir.

 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire